News de Mercury

1 mars 2017

Des propulseurs jet Mercury offrant une sécurité supérieure au club de yachting royal du Prince Alfred

Pittwater, Australie - Le club de yachting royal du Prince Alfred améliore sa flotte de bateaux pneumatiques rigides (semi-rigides) en remplaçant ses hors-bords standard par des propulseurs jet Mercury.

Le club a adapté un propulseur jet Mercury 80 hp à l'un de ses bateaux pneumatiques rigides et a pris le parti de faire de même sur trois autres bateaux.

Basé à Pitwater, au nord de Sydney, le club de yachting offre durant toute l'année des régates de course sur la côte et au large, des croisières, des entraînements et des cours de voile, et s'enorgueillit d'une parc de 350 vaisseaux. C'est après un examen de sûreté effectué au sein du club qu'il fut décidé de passer aux gicleurs.

“Nous faisons beaucoup de cours de voile ainsi que d'autres activités d'entraînement à la voile pour les 7-16 ans,” a déclaré le directeur du club’s de voile, Brendan Rourke. “Nos coachs effectuent la maintenance des bateaux pneumatiques semi-rigides.”

“Le problème est, par exemple, la proximité de l'hélice dans le cas où quelqu'un chavirerait dans un dinghy. Nous utilisons évidemment des protections contre les hélices, mais si vous avez des propulseurs, le risque d'une blessure par hélice est entièrement supprimé.”

En plus de la meilleure sécurité, les propulseurs jet offrent de nombreux autres avantages au Club. Avec un propulseurs, un canot semi-rigide peut tourner sur toute sa longueur, s'arrêter instantanément pour changer de direction, et il n'y a plus de problème avec les eaux peu profondes.

Un propulseur jet, ne possédant pas d'unité inférieure allant en-dessous de niveau de la coque, peut fonctionner dans des eaux parfois inaccessibles pour un hors-bord propulsé par hélice.

“Dans le cadre de nos activités de formation à la voile, nous débarquons régulièrement sur une plage afin de pouvoir mener le canot semi-rigide dans le sable sans nous soucier de casser quoi que ce soit,” a dit Brendan. 

“Il est clair qu'un canot semi-rigide à propulseur se manie différemment, mais notre entraîneur s'en est sorti en 10 minutes, il n'y a donc’s aucun problème. En fait, je dirais que le propulseur améliore les performances générales du canot semi-rigide. Je suis sincèrement étonné qu'il ne soit pas plus fréquemment utilisé.”

Pour davantage d'informations sur les propulseurs jet pour hors-bord Mercury, cliquez ici.

Sign Up For Email

Enter your email address to receive the latest tips, promotions and news from Mercury.

error
https://www.mercurymarine.com/fr/us/news/mercury-jet-drives-providing-superior-safety-for-the-royal-prince-alfred-yacht-club/