Bilan 2023
Skip to content

JEAN-BAPTISTE MOREL ET NICOLAS NOËL, SACRÉS CHAMPIONS DE FRANCE DE PÊCHE DES CARNASSIERS EN BATEAU 2023

Bilan de la MFC-Mercury Fishing Cup, première du nom, organisée par la FFPS/carnassier

Jean-Baptiste Morel et Nicolas Noël ont été sacrés, dimanche 12 novembre 2023, champions de France 2023 de pêche des carnassiers en bateau, dans l'Eure.

L’événement, appelé la Mercury Fishing Cup (MFC), a été mis en place par la FFPS/Carnassier en association avec Mercury Marine, sous l'égide de le fédération des pêches sportives, avec le soutien de la Fédération Départementale Pêche 27 sur la Seine à Poses, les 11 et 12 novembre 2023. Inscrit dans le calendrier de la FFPS/Carnassier, il a rassemblé finalement 53 équipages et s'est tenu dans des conditions météos difficiles. Plus de 25 000€ étaient à gagner.

Un dispositif et des resources importants étaient mis en place. 40 bénévoles comprenant les organisateurs, les arbitres et les commissaires ont encadré cet événement. Plusieurs membres de l'équipe Mercury Marine ainsi que des ambassadeurs de la marque étaient présents pour supporter l'organisation. 

La compétition 

Pluie, vent et Seine en crue (600 m3/s) avec eau bien foncée étaient les conditions dans lesquelles s'est déroulée la première édition de la MFC. Le titre de champion de France se disputait sur une seule étape divisée en deux manches de 7 heures le samedi et 6 heures le dimanche sur la Seine et sur 27 km de parcours entre Poses et les Andelys. 

Les départs étaient donnés par vagues de 11 bateaux. Les bass boats motorisés avec de fortes puissances étaient les premiers sur les meilleurs postes. D'où l'importance de bien connaître les lieux outre la technique et la stratégie adoptées. Rappelons que la vitesse maximum sur le bief était de 20 km/h avec deux zones de vitesse dans lesquelles les bateaux pouvaient aller jusqu'à 60 km/h.  Les espèces de poissons comptabilisées étaient les brochets (au dessus de 60 cm), les sandres (au dessus de 50 cm) et les perches (au dessus de 30 cm). 

Toutes les prises du week-end apparaissent en photo sur l'application My FFPS (disponible gratuitement sur Apple Store et Google Play). 

A cause des conditions difficiles, la plupart des compétiteurs étaient dans des secteurs à l'abri comme les entrées de darses ou pas loin des bordures. Ils pêchaient légèrement décalé et dans le courant, entre 4 et 5 mètres, là où les plus gros poissons étaient actifs.   Jean-Baptiste Morel et Nicolas Noël ont pêché les sandres en verticale avec de gros leurres finesse blanc, ou jaune, bien visibles dans les eaux fortement teintées.  Jean-Baptiste Morel déclare : "Avec un bon tirage, nous sommes partis dans la première vague, un avantage que nous n’utiliserons pas vraiment puisque les 30 premières minutes, nous avons adopté une stratégie inverse mais nous sommes vite revenus à notre plan initial ! Nous garderons cette stratégie de gros leurres dans le jus les deux jours pour un nombre total de 40 poissons."

ANALYSE A CHAUD

...des nouveaux champions de France. Impressions et confidences auprès de Lyonel Chocat du magazine La Pêche et les Poissons des deux nouveaux champions de France, Jean-Baptiste Morel et Nicolas Noël juste après la seconde manche. 

Une couverture médiatique sans précédent et un dispositif inédit

Malgré une météo désavantageuse et un réseau 4G défaillant, la seconde manche de la MFC a pu être retransmise en live pendant les 6 heures à partir de 8h55 jusqu'à 15h. Initialement prévu juste à côté du lieu de la compétition, le studio a été finalement déplacé et monté à plus de 10 km dans l'hôtel ou séjournait l'équipe Mercury Marine et quelques ambassadeurs de la marque. 

Dans le studio, les deux animateurs, Frédéric Brilloux et Stéphane Durand-Robin, assistés de Geoffray Juillard et Bastien Beltrami à la régie et de Tony Alferez et Yann Diquerreau aux réseaux sociaux, commentaient les images qui parvenaient de plusieurs caméras embarquées sur les bateaux les mieux classés lors de la première manche, du drone et des bateaux Lowrance et Mercury qui filmaient les bateaux qui ne disposaient pas de caméras à bord. 

Pendant le live, Fred et Stéphane ont accueilli plusieurs visiteurs dans le studio, notamment, par ordre d'apparition, Lyonel Chocat, rédacteur en chef du magazine La Pêche et les Poissons, Pascal Riboud, technicien Mercury Marine en retraite très actifs avec la communauté de pêcheurs sportifs, Michel Polydor, président de la FFPS Carnassiers, Martial Chouquet, président de la fédération de pêche de l'Eure, Siegfried Gimonneau, service commercial de Mercury Marine, et pour finir Yann Diquerreau, responsable du marketing chez Mercury Marine France pour faire un premier bilan de la MFC. Ensemble, ils présentaient le classement en live grâce à l'application My FFPS.

Geoffray Juillard déclare : "C'est un petit exploit que d'avoir réussi à diffuser dans de telles conditions de couverture 4G sur les 27km de parcours, tout n'a pas pu se dérouler comme prévu et nous n'avons pu utiliser que 60% de nos possibilités : cela laisse une belle marge de progression pour une prochaine édition et les spectateurs en seront ravis."

Yann Diquerreau ajoute : "Nous regrettons ne pas avoir pu faire de duplex plus souvent, notamment avec l'arbitre de la compétition, Franck Suhami, ainsi que les compétiteurs et les bénévoles comme prévu pendant le live à cause des contraintes de couverture du réseau." 

MFC 2023 - LE LIVE

Une première en France - Revivez les 6 heures de live avec les deux animateurs, Frédéric Brilloux et Stéphane Durand-Robin, de nombreux invités en studio et des caméras embarquées à bord de bateaux. 

Une cérémonie de remise des prix et un classement prestigieux.

La cérémonie de remise des prix a été organisée au Manoir de Portejoie, à quelques km du lieu de l'événement le dimanche soir. 

Parmi les premières équipes récompensées, la team Alain Marragou et Nicolas Delabarre qui reçoit le Prix du fair play et un chèque-cadeau de 1 000 € par Mercury. 

Aurélie Teyssier et Cédric Vermandé qui représentaient Lowrance, Partenaire Majeur de la MFC 2023, ont remis un combiné HDS Pro avec sonde Active Imaging HD 3-en-1 à chaque team qui a comptabilisé la plus grosse perche, le plus gros sandre et le plus gros brochet de la compétition. Thierry Lemonnier et Sylvain Catteau sont ainsi récompensés avec une perche de 51 cm ; Nolan Roux et Stéphane Hermann avec un sandre de 81 cm ; Michael Bazière et Vincent Rollet avec un brochet de 93 cm. 

Dans le top 10, nous retrouvons : 

10e - David Fasquel et Lenny Fasquel, père et fils,

9e - Anthony Abadie et Christophe Larrey,

8e - Thierry Noël et Tanguy Demule, les Champions de France 2022,

7e - Florian Duchesne et Kévin Dumontier,

6e - Vincent Lopez et Julien Himbert,

5e - Léo Ridel et Achille Wibault,

 

Cités parmi les favoris, Nicolas Doudeuil, guide de pêche local, et Jérôme Riffaud ont échoué au pied du podium.

Brice Brothier et Gwenael Mary, les vraies surprises de la compétition, ont grimpé à la troisième place après avoir commencé à la sixième place lors de la première journée. Ils ont été récompensés d’un chèque-cadeau de 1 000€ FishXplorer pour leur performance exceptionnelle.

A la deuxième place, ils sont d'ailleurs deuxièmes sur les deux manches, on retrouve Michael Bazière et Vincent Rollet qui ont remporté un chèque-cadeau d'une valeur de 2 000€ offert par Pecheur.com et remis par Stéphane Durand-Robin.

A la première place, Jean-Baptiste Morel et Nicolas Noël sont sacrés champions de France de pêche des carnassiers en bateau 2023. Le duo aura gagné haut la main les deux manches avec 40 poissons au total, majoritairement des gros sandres. Ils ont empoché un chèque de 10 000€, remis par Michel Polydor, Président de la FFPS/Carnassiers et Yann Diquerreau, ainsi que le Trophée Mercury Fishing Cup, reprenant la forme du fameux moteur V8 Pro XS qui fait la fierté de la marque dans le milieu de la pêche sportive. Un modèle d'ailleurs utilisé lors de la compétition par les nouveaux champions. 

 

CÉRÉMONIE DE REMISE DES PRIX

de la MFC filmée le dimanche soir et publiée le lendemain sur la page Facebook Mercury Marine France. Instant solennel pour célébrer les nouveaux champions de France Morel et Noël avec La Marseillaise. 

Cookie Preferences