Dockline Blog

Retour à Dockline

Comment accoster facilement avec votre bateau

De nombreuses personnes sont stressées au moment d’accoster avec leur bateau, mais les conseils que vous trouverez ici vous aideront à accoster facilement, que vous soyez seul à la barre ou assisté d’un équipage.

Comment
Tips to Dock a Boat the Easy Way - Mercury Marine

Lorsqu'il s'agit de mener un bateau à l’accostage, il est naturel que les plaisanciers, surtout les débutants, ressentent un peu d'appréhension. Après tout, vous êtes sur le point d’amener l’objet qui fait votre fierté et votre joie près d'un objet solide - ou peut-être pire, d’un autre bateau - avec un risque d’éraflures, de coups ou de bosses. Sans compter que d’autres plaisanciers vous regardent peut-être. La bonne nouvelle ? Après quelques accostages, l’opération deviendra une seconde nature. De même qu'il fut un temps où garer une voiture était probablement un peu stressant alors que cela vous paraît aller de soi aujourd'hui, vous deviendrez rapidement un pro de l'accostage. Du moins si vous suivez cette procédure d’accostage de base et assimilez ces astuces facilitant l’opération.

  1. Préparez vos amarres et vos pare-battages à l'avance, avant d’approcher du quai. Les amarres doivent être fixées aux taquets du bateau et soigneusement enroulées pour être prêtes à être utilisées rapidement, et les pare-battages doivent être suspendus sur le côté du bateau à l'avant et à l'arrière (et au milieu, sur les grands navires) pour éviter tout frottement du bateau contre le quai.
  2. Observez votre environnement pour détecter toute force naturelle dont vous devez tenir compte, comme une forte brise ou de forts courants.
  3. Lorsque vous êtes tout à fait prêt, commencez à vous approcher lentement du quai. Si possible, approchez sous le vent (de manière que la force du vent vous pousse à vous éloigner du quai, et non à vous en rapprocher, pour réduire les risques d'approche trop rapide).
  4. Si vous avez un assistant à bord, placez-le à l'avant ou à l'arrière en fonction de la partie du bateau la plus difficile d'accès pour vous. S'il vous est plus difficile de vous déplacer de la barre au taquet de proue plutôt qu’au taquet de poupe, par exemple, placez-le à la proue.
  5. Amenez lentement votre bateau vers le quai. Le mot-clé ici est « lentement ». Tout comme vous n’entreriez pas en trombe avec votre voiture dans une place de parking exiguë, prenez votre temps et faites preuve d'une dose raisonnable de prudence.
  6. Continuez à surveiller les environs lorsque vous approchez du quai et tenez-vous prêt à contre-braquer contre le vent et/ou le courant le cas échéant.
  7. Une fois le bateau à côté du quai, arrêtez-le en saisissant la jetée ou en inversant doucement la poussée du hors-bord, si nécessaire. Si vous avez un assistant à bord, il peut vous aider à écarter le bateau du quai et/ou à le maintenir en place.
  8. Bloquez les lignes aux taquets de quai à l'aide d'un nœud de taquet. (Faites un huit autour des cornes et sur le dessus du taquet, puis enroulez l’amarre pour créer une boucle par le dessous, faites glisser la boucle sur la corne du taquet, et tirez bien fort).

Si cela semble assez simple, c'est parce que c'est vraiment du gâteau d'amarrer un bateau - pour autant que vous connaissiez ces bases et preniez votre temps. Bien sûr, il y a quelques variables qui peuvent entrer en jeu et quelques points plus précis à considérer. Gardez donc aussi à l'esprit les conseils d’accostage suivants :

  • Chaque fois qu’il y a du vent ou des courants, rappelez-vous que vous aurez plus de contrôle sur le bateau en leur faisant face qu’en vous laissant pousser (afin de ne pas vous faire bousculer par l'arrière).
  • En cas de fort vent de travers ou de contre-courant, vous devrez peut-être changer légèrement de cap à l'approche du quai pour tenir compte d'un éventuel dérapage.Tips to Docking a Boat the Easy Way - Mercury Marine
  • Lorsque vous vous trouvez dans des espaces restreints, tournez le volant lorsque le moteur est au point mort. Puis donnez de petits coups de moteur pour procéder à des ajustements mineurs. Vous constaterez que cela permet des manœuvres beaucoup plus fines que si vous essayez de tourner le volant dans un sens ou dans l'autre avec le moteur en prise.
  • Rappelez-vous que, même lorsque le moteur est arrêté, l’arbre extérieur continue à faire office de gouvernail. Donc, si le volant n'est pas centré, votre bateau continuera à tourner légèrement tout en dérivant.
  • Si vous avez un bateau à deux moteurs, pensez à centrer le volant et à opposer les moteurs pour manœuvrer le bateau. Tous les bateaux sont différents et nous ne pouvons pas dire comment le vôtre réagira à cette méthode (la seule façon de le savoir est d'essayer), mais dans certains cas, il est plus facile de contrôler le bateau à l’aide des moteurs qu'avec le volant.
  • Si vous avez des passagers, n'oubliez pas de rappeler à l'équipage de garder mains et jambes à l'intérieur du bateau. Même pour placer les pare-battages, personne ne doit jamais exposer une partie de son corps entre le bateau et le quai lui-même, car il y a risque de pincement, voire pire.

Bien, vous êtes prêt à sortir et à commencer à accoster ? Suivez simplement ce processus de base et gardez à l'esprit ces conseils d'accostage : vous accosterez avec ce bateau comme un pro en un rien de temps.

Retour à Dockline
http://www.mercurymarine.com/fr/fr/dockline/tips-to-dock-you-boat-the-easy-way/