Dockline Blog

Retour à Dockline

Mercury s’associe à Platypus Craft pour une mission de nettoyage des plastiques en Méditerranée

Une avancée innovante de la technologie des bateaux de Platypus Craft permet de changer la manière d’explorer le monde sous-marin.

Etre inspiré
Mercury s’associe à Platypus Craft pour une mission de nettoyage des plastiques en Méditerranée

It goes way beyond just recreational use too, with implications that are perfect for environmental cleanup. Mercury Marine has joined to support the eco-mission to power this venture.

Elle va bien au-delà du simple usage récréatif, avec des implications parfaites pour la dépollution environnementale. Mercury Marine s’est associée à cette mission écologique pour faire avancer cette entreprise.

Qu’est-ce que Platypus Craft ?

Le bateau de Platypus Craft ne ressemble à aucun autre vaisseau que vous ayez vu. Il s’agit d’un navire unique de 7,50 m de long qui navigue comme un trimaran, mais avec un « twist » incroyable. La section centrale où se tiennent le capitaine et les passagers s’abaisse complètement sous l’eau pour révéler la vie marine comme jamais encore elle ne l’a été.

Ce semi-submersible est le premier du genre. Les passagers à bord respirent grâce à des tuyaux d’alimentation reliés à des compresseurs d’air, comme le feraient des plongeurs en eaux profondes. La plateforme s’abaisse de deux mètres sous l’eau pour une immersion totale, se déplaçant à une vitesse de trois nœuds tout en offrant une vue à 360 degrés sous l’eau. Un système de narguilé qui relie les plongeurs par des tuyaux de 15 mètres permet également de ne pas rester assis pendant l’exploration.

Si le navire de Platypus Craft est idéal pour l’écotourisme et les applications de plongée visant simplement à explorer les fonds marins, l’entreprise a lancé Blue Odyssey, une initiative visant à rechercher et à récolter les plastiques rejetés en mer. Les explorateurs peuvent détecter et récupérer les déchets plastiques dans les voies navigables et les océans pour permettre de les recycler en toute sécurité. Grâce aux longs tuyaux de narguilé, les plongeurs peuvent s’éloigner vers l’extérieur ou vers le bas pour récupérer les déchets, les collecter et les ramener au Platypus Craft.

Combiner l’exploration et l’environnementalisme

Le concept d’un bateau semi-submersible a été élaboré il y a plus de 10 ans par le fondateur François-Alexandre Bertrand (FAB). C’est lors d’un voyage à Cairns, en Australie, en explorant la Grande Barrière de Corail et en constatant la pollution dévastatrice des fonds marins, que l’idée lui est venue. Amateur de plongée sous-marine, il lui apparut logique d’hybrider un bateau pour en faire un outil de dépollution.

Plus de 600 000 tonnes de déchets plastiques sont déversées chaque année dans la Méditerranée en provenance des 22 pays du bassin méditerranéen. Seul 1 % du plastique reste à la surface, tandis que 99 % finissent par couler au fond de la mer. La dépollution des océans et des voies navigables peut contribuer à protéger la vie marine. La mer étant une source majeure d’alimentation pour l’homme, sans parler de sa beauté, des aspects transport et loisirs, la dépollution est une tâche monumentale d’une plus grande importance encore. Le projet de FAB, l’initiative Blue Odyssey, vise à lancer cette mission environnementale dans les eaux côtières avec le navire de Platypus Craft.

La première expédition de l’initiative Blue Odyssey est prévue pour bientôt. Elle partira de Nice le 8 juin et devrait atteindre Marseille le 28 juin en partenariat avec l’Expédition 7e Continent.

Pourquoi Platypus Craft choisit Mercury

Ce bateau de conception unique se déplace à une vitesse allant jusqu’à 3 nœuds sous l’eau pour l’exploration et pour identifier et collecter les polluants. En surface, il peut atteindre jusqu’à 25 nœuds.  En effet, Mercury Marine s’est associé à Platypus Craft pour équiper le navire de moteurs Mercury SeaPro. Le trimaran est équipé de deux moteurs Mercury de 115 ch conçus pour fonctionner dans les conditions difficiles d’eau salée dans lesquelles FAB et son équipe emmèneront le Platypus Craft dans le cadre de leurs efforts pour améliorer l’environnement.

FAB a choisi SeaPro, la série commerciale (professionnelle) de Mercury, pour sa fiabilité, ses composants robustes et en raison de sa préférence pour un couple à bas régime plutôt que la puissance pure. « Notre bateau est un bateau de travail avant tout, et même s’il est élégant et va sous l’eau, nous avons besoin d’une fiabilité et d’une poussée maximales » a-t-il déclaré. « C’est exactement ce qu’offrent les moteurs SeaPro. Nous avons opté pour deux moteurs de 115 ch pour avoir des performances maximales, mais aussi pour avoir le meilleur rapport poids/puissance du marché.

« De plus, nous consommons beaucoup d’électricité à bord, pour l’ascenseur hydraulique et les narguilés, nous avons donc un grand groupe de batteries que nous devons recharger constamment. Avec deux alternateurs de 35 ampères, nos SeaPro de 115 ch nous offrent la meilleure autonomie possible. Enfin, il y a aussi l’aspect du moteur, il est magnifique sur notre bateau. »

Mercury Marine s’associe à des initiatives comme Blue Odyssey afin de rendre le monde meilleur grâce à des processus et des actions durables. En savoir plus sur l’initiative Blue Odyssey, Platypus Craft, et les pratiques de développement durable de Mercury Marine.

Retour à Dockline
http://www.mercurymarine.com/fr/fr/dockline/platypus-craft-cleanup-mission-in-mediterranean-sea/