Foire aux questions

Gagnez du temps – Vérifiez d'abord ici

Entretien hivernal et entreposage des hors-bord

Question:

L'huile que j'avais l'habitude d'acheter n'est plus en vente ou elle a une étiquette différente. Que dois-je faire?

Réponse:

Les recommandations sur le type d'huile à utiliser se trouvent dans le Manuel de fonctionnement et d'entretien sous garantie. Si vous avez des questions concernant les huiles et les lubrifiants Mercury ou Quicksilver, veuillez consulter votre concessionnaire Mercury autorisé ou veuillez contacter le service à la clientèle de Mercury afin d'avoir la meilleure protection possible pour votre hors-bord.

Question:

Est-ce qu'il y a un additif en vente qui empêche la séparation de phases?

Réponse:

Il n'existe pas d'additif qui peut empêcher la séparation de phases de se produire. La seule solution est d'empêcher l'accumulation d'eau dans le réservoir en premier lieu.

Question:

Devrais-je ajouter un filtre à fine porosité au système afin d'empêcher que des débris entrent dans le moteur?

Réponse:

L'ajout d'un filtre supplémentaire au système pourrait empêcher le carburant de se rendre correctement au moteur. Mercury fournit déjà un niveau approprié de filtration afin d'empêcher les débris d'entrer dans le moteur.

Question:

Est-ce que les tuyaux de carburant plus anciens sont plus susceptible aux pannes en raison des carburants contenant de l'éthanol ? Qu'en est-il des joints ?

Réponse:

Pendant les années 1980, grand nombre de composants en caoutchouc utilisés dans les systèmes de carburant ont été développés pour résister à l'exposition aux carburants contenant de l'éthanol. Si on suspecte que les composants en caoutchouc dans le système de carburant sont des années 1980 ou plus anciens, on conseille de les remplacer par des composants plus récents résistant à l'éthanol avant d'utiliser des carburants contenant de l'éthanol. Demandez conseils à votre constructeur ou inspectez régulièrement ces composants du système de carburant pour voir si vous constatez des signes de gonflement ou de détérioration et remplacez les si vous constatez de tels problèmes.

Question:

Comment une marina peut-elle se préparer pour le changement de l'éther méthyltertiobutylique en éthanol quand le carburant s'oxygène ?

Réponse:

Vérifiez auprès de votre constructeur pour vous assurer que le réservoir et les tuyaux ne connaîtront pas de problèmes avec l'éthanol. Inspectez le réservoir pour détecter la présence d'eau et si de l'eau est présente, pompez toute l'eau et nettoyez minutieusement le réservoir. Installez des filtres compatibles avec l'éthanol. Le réservoir doit être rempli à moins de 20 pour cent avant de remplir pour la première fois avec de l'éthanol.

Cela vous aidera à éviter les problèmes avec les carburants constitués d'un mélange de deux types de carburant alors que votre bateau a son propre mélange de carburant dans votre réservoir. Et la marina dispose de citerne fixe qui ne permet pas aux deux types de mélange à se mélanger facilement. L'éthanol et l'éther méthyltertiobutylique devraient être compatibles chimiquement, mais des quantités différentes sont utilisées pour l'oxygénation et pour des objectifs d'ajustement d'octane. Avoir un réservoir avec deux composés chimiques flottant essayant de se répartir différemment pourrait produire des résultats imprévisibles. Avec un réservoir contenant moins de 20 pour cent de carburant au départ, il y aura moins de chance pour que la stratification ou autres résultats imprévus ne se produisent. Cela est conforme avec les pratiques dans l'industrie des carburants et du pétrole et cela vise à minimiser l'interaction entre les mélanges contentant des composés chimiques différents. Il est extrêmement important que les marines sachent si leurs citernes ne contiennent pas d'eau.

Question:

Qu'est-ce qui devrait être fait lorsqu'un bateau est entreposé avec du carburant contenant de l'éthanol pour des périodes prolongées?

Réponse:

Suivez les instructions de préparation d'entreposage normales trouvées dans le manuel d'opération, entretien et garantie. Lors de la préparation de l'entreposage d'un bateau pour une période de deux mois ou plus, il est préférable de complètement retirer tout carburant du réservoir. S'il est difficile ou impossible de retirer le carburant, entretenir un réservoir de carburant plein avec un additif stabilisateur ajouté et une protection contre la corrosion est recommandé. Il est préférable d'ajouter l'additif stabilisateur et le traitement de carburant au réservoir selon le dosage recommandé, de laisser le moteur rouler pour 10 minutes pour permettre au système d'être nettoyer, de fermer la valve de carburant pour interrompre l'arrivage de carburant et permettre au moteur de rouler jusqu'à ce qu'il s'arrête, et remplir le réservoir jusqu'à ce qu'il soit plein pour réduire la quantité d'échanges avec l'air qui pourrait laisser entrer la condensation. Ne refermer pas l'évent du réservoir pour permettre l'expansion et la contraction du carburant avec les changements de température. Un réservoir partiellement rempli n'est pas recommandé car l'espace vide au dessus du carburant permet les mouvements d'air qui peuvent permettre à de l'eau d'entrer par condensation lorsque la température augmente et diminue. La condensation pourrait potentiellement devenir un problème.

Le Mercury Marine Quickstor peut aider à entretenir les systèmes de carburant entreposés. Quickstor contient des inhibiteurs d'oxydation et de formation de gomme ainsi que des agents de chélation des métaux pour protéger les composantes métaliques de la corrosion, et des agents absorbants pour réduire la présence d'eau libre.

Question:

Mon concessionnaire me recommande de recouvrir mon bateau d'emballage plastique avant de l'entreposer, devrais-je m'inquiéter à propos d'éléments qui pourraient nuire à mon moteur.

Réponse:
s

L'emballage plastique protège très efficacement votre bateau durant l'entreposage, cependant, il est important de bien ventiler la coque. Même dans les conditions les plus sèches, sans aucune ventilation, l'emballage plastique va retenir l'humidité. Cette humidité peut causer de la rouille sur certaines pièces de métal, de la corrosion sur d'autres pièces ainsi que de la moisissure sur le tapis et le revêtement des sièges. Il faut toujours suivre les recommandations du fabricant pour la ventilation.

Question:

Les carburants contenant de l'éthanol peuvent-ils affecter la performance des moteurs hors-bord à deux temps traditionnels avec carburateur ?

Réponse:

Les moteurs hors-bord à deux temps ne devraient pas connaître (ou peu) de diminution de performance en raison des carburants contenant jusqu'à 10 pour cent d'éthanol lorsqu'il fonctionne selon les recommandations standard de Mercury. Lorsque de l'essence contenant de l'éthanol est utilisée pour la première fois après la passage de l'éther méthyltertiobutylique, le réservoir ne doit absolument pas contenir d'eau avant de mettre l'essence avec l'éthanol. Sinon, la séparation des phases pourrait se produire et pourrait causer l'obstruction des filtres ou endommager le moteur. (Il est peut-être préférable que le propriétaire du bateau remplisse le réservoir avec de l'éthanol pour la première fois quand le réservoir contient peu de carburant, mais ce n'est pas critique. Tout devrait bien se passer si le réservoir est propre et ne contient pas d'eau. Si le réservoir contient de l'eau, une partie du carburant se séparera en phases plus facilement car avec moins d'éthanol, on a besoin de moins d'eau pour que la séparation en phase se produise. Le plus important, c'est de s'assurer qu'il n'y a pas d'eau dans son réservoir.)

Si un moteur est un modèle de l'année 1990 ou plus anciens, on conseille des inspections fréquentes de tous les composants du système d'alimentation afin de repérer des signes de fuite, d'assouplissement, de durcissement, de gonflement ou de détérioration. Si des signes de fuite ou de détérioration sont observés, il faut remplacer les composants affectés avant toute chose.

Question:

Est-ce que l'éthanol peut nuire à mon réservoir à essence en fibre de verre?

Réponse:

Les réservoirs d'essence fabriqués avant 1991 ne sont peut-être pas compatibles avec de l'essence contenant de l'éthanol. Il a été signalé qu'en présence d'éthanol, des résines provenant de la fibre de verre peuvent se détacher puis se rendre dans le moteur et causer des dommages importants. Si un plus vieux réservoir en fibre de verre est utilisé, veuillez vous renseigner auprès du fabricant si de l'essence contenant de l'éthanol peut être utilisée en toute sécurité.

Question:

Que dois-je rechercher lors du vidage de l'huile de graissage des engrenages ?

Réponse:

Inspectez l'huile de graissage des engrenages pour des particules de métal (l'huile de graissage auront une apparence d'écaille de métal). Videz l'huile de graissage dans une casserole ou un container propre. La présence de fines particules de métal (ressemblant à de la poudre) dans l'huile de graissage des engrenages indique une usure normale. La présence d'éclat de métal dans l'huile de graissage indique le besoin de démontage du carter d'engrenage et de l'inspection des composants par un concessionnaire agréé.

Observez la couleur de l'huile de graissage des engrenages lors du vidage. Si la couleur est blanche ou couleur crème, il se peut que cela indique la présence d'eau dans l'huile. L'huile de graissage des engrenages qui a été vidé du carter d'engrenage qui a été en marche récemment est d'une couleur jaunâtre en raison de l'aération/l'agitation de l'huile. L'huile de graissage des engrenages qui est mélangé avec du lubrifiant d'assemblage (Lubrifiant Spécial 101 ou 2-4-C) est de couleur crème, blanche. C'est normal et à ne pas confondre avec la présence d'eau. Si vous suspectez la présence d'eau dans la boîte d'engrenages, un contrôle de la pression de celle-ci doit être effectué par un concessionnaire agréé. Versez une partie de l'huile de graissage dans un bocal de verre et laissez décanter au fond du bocal.

La présence d'eau dans l'huile de graissage des engrenages indique la nécessité de les faire inspecter par le concessionnaire agréé. Le concessionnaire démontera la boîte d'engrenages et inspectera les joints d'étanchéité de l'huile, les surfaces d'étanchéité, les joints toriques, les pompes à eau, les composants du carter d'engrenage.

Question:

L'éthanol remplace l'éther Méthyl tert-butyl dans ma région : Que dois-je faire ?

Réponse:

Avant d'introduire de l'essence avec de l'éthanol dans votre réservoir, demandez à votre constructeur si vous devriez considérer des précautions spéciales lors de l'utilisation de carburant contenant de l'éthanol. Vérifiez la présence d'eau das le réservoir. Si vous en trouvez, retirez toute l'eau et séchez totalement le réservoir. Par mesure de précaution, nous vous conseillons de transporter des filtres supplémentaires au cas où le blocage du filtre devienne un problème lors de votre navigation.

Question:

Pourquoi utiliser l'anti-rouille d'étanchéité de stockage pour mon moteur hors-bord ?

Réponse:

L'anti-rouille d'étanchéité de stockage est un additif de mélange d'anti-corrosion conçu pour enduire les composants du moteur pendant le stockage du moteur afin de réduire la formation de rouille en surface. Utilisez cet anti-rouille comme indiqué dans votre manuel d'utilisation, d'entretien, et de garantie, suivant les instructions sur le container.

Consultez votre manuel d'utilisation, d'entretien, et de garantie pour trouver les spécificités du moteur.

Question:

Comment puis-je empêcher l’hélice de coller à l’arbre de transmission?

Réponse:

Nous recommandons une couche généreuse des lubrifiants Mercury Precision ou Quicksilver Marine suivants sur l’arbre de transmission : lubrifiant spécial 101, lubrifiant marine 2-4-C, ou graisse anticorrosion. Ces lubrifiants sont offerts chez tous les marchands autorisés Mercury Marine.

Note : Utilisez toujours le matériel de fixation approprié et couplez l’écrou d’hélice selon les spécifications appropriées. Vérifiez la tension de l’hélice après 20 heures d’opération. N’OPÉREZ PAS le bateau avec une hélice mal ajustée.

Question:

Est-ce qu'il y a des additifs qui peuvent permettre au mélange séparé par phases d'être remélangé quand on l'ajoute au réservoir à carburant?

Réponse:

Non, la seule façon d'éviter d'autres problèmes est d'enlever l'eau, disposer du combustible usé, nettoyer le réservoir et commencer avec une nouveau chargement de combustible sec.

Question:

Est-ce qu'il y a une solution facile pour éviter la condensation d'eau, causée par l'éthanol, dans le réservoir ?

Réponse:

Il est préférable de maintenir le réservoir à essence plein lorsqu'il n'est pas utilisé. Ainsi, l'espace libre au-dessus de l'essence sera réduit et cela réduira également le passage d'air à l'intérieur et à l'extérieur du réservoir avec des changements de température. La condensation sur la surface intérieure du réservoir sera ainsi diminuée et l'exposition de l'éthanol contenu dans l'essence à l'humidité et à la condensation sera également diminuée.

Question:

Que devrais-je faire pour préparer le moteur de mon hors-bord pour un entreposage hors saison ou pour un entreposage prolongé?

Réponse:

Le principal élément à considérer pour l'entreposage de votre hors-bord est de le protéger de la rouille, de la corrosion et des dommages causés par de l'eau gelée qui est restée coincée dans le moteur. On recommande d'apporter votre hors-bord chez un concessionnaire Mercury autorisé pour que le travail soit effectué. Les dommages causés par de mauvaises procédures d'entreposage ne sont pas couverts par la garantie limitée de Mercury Marine. Si vous choisissez de faire les procédures d'entreposage vous-même, veuillez suivre les procédures qui sont indiquées dans votre manuel de fonctionnement et d'entretien sous garantie.

Question:

Où puis-je trouver des informations liées à l'entretien et la lubrification de mon moteur ?

Réponse:

Le manuel d'Opération, Entretien & Garantie décrit les questions typiques liées à l'entretien et lubrification. Si votre manuel est manquant ou endommagé, nous vous prions de le commander en ligne ou par l'intermédiaire d'un marchand Mercury agréé. Merci de vous munir du numéro de série de votre hors-bord ou sterndrive avant de passer la commande.

Pour les hors-bords Mercury, l'étiquette du numéro de série est située sur le support d'arcasse.

Vous pouvez retrouver l'étiquette du numéro de série de MerCruiser sur le côté du moteur ou sur le dessus du couvercle du pare-flammes.

Question:

Puis-je laisser mon module inférieur vide d'huile de graissage pendant l'hiver ?

Réponse:

Nous ne recommandons pas de laisser un module inférieur vide lors des périodes de conservation. Une cavité d'huile vide peut favoriser l'accumulation de l'humidité sur les engrenages, des roulements et des axes. La rouille se formera lorsque l'humidité réagit avec l'air et causera des dégâts aux composants internes.

Notez : Si de l'eau était présente lors du vidage de l'huile des engrenages, les modules inférieurs devraient être inspectés par un concessionnaire agréé.

Question:

Puis-je momentanément démarrer mon moteur en dehors de l'eau?

Réponse:

Non. Ne pas démarrez ou ne faîtes JAMAIS fonctionner votre hors-bord sans eau circulant dans le système de refroidissement provenant du carter d'engrenage. L'eau refroidit et empêche l'endommagement de la pompe à eau (fonctionnement à sec) et la surchauffe du moteur.

Question:

J'ai malencontreusement inversé les connections lors de la réinstallation de la batterie. Quels dégâts cela a-t-il pu causer ?

Réponse:

Nous recommandons fortement que vous fassiez inspecter votre bateau par un concessionnaire agréé avant de le faire réviser. Les dégâts potentiels varient selon les modèles. Bien que nous essayions de protéger tous les composants, des limites existent.

La première chose à vérifier, ce sont les fusibles ou les liens fusibles. La plupart des modèles contiennent quelque sorte de protection dans les circuits. Vous pouvez remplacer le fusible avec la taille correcte et tester le système. Si le fusible ne fonctionne pas à nouveau, nous vous recommandons d'aller voir un concessionnaire.

D'autres parties du moteur qui peuvent connaître des dégâts peuvent inclure, parmi d'autres : les régulateurs de tension, les redresseurs, les tachymètres, le module de commande électronique, les diodes d'isolation et la fonte du câblage. D'autres pièces peuvent notamment être les suivantes: les radios, la radar, les lumières, le câblage, etc.

Question:

Qu'est-ce que la séparation en phases et comment la traiter?

Réponse:

Si une quantité significative d'eau est présente dans un réservoir à carburant avec de l'essence contenant de l'éthanol, l'eau sera attirée dans le carburant jusqu'à ce que le point de saturation soit atteint pour le mélange à trois composantes d'eau, d'essence et d'éthanol. Au delà de ce niveau d'eau, la séparation en phases provoquerait la séparation de la majorité de l'éthanol de l'eau du carburant en vrac et ceux-ci se déposeraient au fond du réservoir, laissant l'essence avec un taux d'éthanol réduit de façon significative dans la phase supérieure. Si la phase inférieure d'eau et d'éthanol est assez grosse pour atteindre l'entrée de carburant, elle pourrait être déversée directement dans le moteur et causer des problèmes significatifs. Même si la phase d'eau et d'éthanol au fond du réservoir n'est pas pompée dans l'entrée de carburant, le niveau d'éthanol réduit du carburant réduit l'indice d'octane de jusqu'à trois nombres d'octane, ce qui pourrait résulter en des problèmes de moteur.

Le niveau auquel la séparation en phase se produit est déterminé par un nombre de variables, incluant la quantité d'éthanol, la composition du carburant, la température environnante et la présence de contaminants. Il est très important (A) que le système soit inspecté pour des quantités significatives d'eau dans le réservoir avant l'utilisation d'essence contenant de l'éthanol et (B) de limiter l'exposition du réservoir à carburant à tout excès d'eau. Si la séparation en phases s'est produite, il est nécessaire de complètement retirer toute l'eau libre du système et de remplacer le carburant avant de continuer l'opération. Autrement, des problèmes de moteur peuvent se produire.

Entretien d'un hors-bord

Question:

Can I start my engine momentarily out of the water?

Réponse:

No. NEVER start or run your outboard without water circulating through the cooling water intake in the gear case. Cooling water prevents damage to the water pump (running dry) and overheating of the engine.

Question:

How often should spark plugs be changed?

Réponse:

Every 300 hours or 3 years, whichever comes first.

Question:

Where can I get factory Service manuals, Parts manuals, or Operation, Maintenance & Warranty manuals?

Réponse:

You can order all available literature online. You could also order all literature through any authorized Mercury dealer. Please have your outboard or sterndrive serial number before placing the order.  You can also order manuals through our Publications department by calling 920-929-5110.

http://www.mercurymarine.com/fr/ca/faq/?category%5B%5D=outboard-winterization-and-storage&category%5B%5D=outboard-care